Message d'état

Fonctionne en mode maintenance.

Revue de presse

Portrait de Céline SEBBAN

céline sebbanAprès une interruption de 10 ans pour se consacrer à sa famille, Céline SEBBAN a créé il y a quatre ans son agence Axa Prévoyance et Patrimoine, dans un premier temps à Lunéville, et depuis janvier 2017 au 132, rue Bisiaux à Maxéville. Elle a rejoint l’association Saint-Jacques Activités dans la même période.

Sa principale activité est la prévoyance : elle propose l’assurance de personne, que ce soit à un particulier, à un professionnel ou aux salariés (collectif).

Céline SEBBAN est entièrement indépendante. Elle adore son métier qui varie au travers de ses déplacements auprès de ses clients. Et afin d’apporter une expertise adéquate, elle effectue un bilan complet qui lui permet de bien connaître la personne en détail. C’est un travail d’analyse, d’audit du bilan social et patrimonial, qui lui procure une vue d’ensemble dans le but de proposer des solutions adaptées à chaque cas.

Elle ne craint pas l’administratif, et elle propose même de le faire à la place de ses clients ! Elle est votre interlocutrice privilégiée de par sa proximité et sa réactivité. Sa plus grande satisfaction est d’avoir un bon retour lorsqu’un client a eu des pépins et qu’il a été bien couvert.

Avec ses quelque 200 clients, elle a su installer une relation durable dans le temps.

 

Les rencontres du plateau

les rencontres du plateau

Le forum emploi, organisé jeudi 4 mai par la Maison de l’emploi et le Grand Nancy au CILM, 23 rue de la Meuse à Laxou, a réuni plus de 35 entreprises pour proposer des recrutements.

Plus de 300 visiteurs, munis de leurs CV soigneusement préparés, ont rencontré les entreprises qui recrutent. Assurance, commerce, centre d’appel, aide à la personne, métier social, de la santé, de l’énergie, du transport... le choix était large !

Ceux qui sont prêts à la mobilité internationale ont pu se renseigner auprès de l’association “Parcourir le monde” et les centres comme l’AFPA, ALPA IS4A, Pôle formation des industries technologiques et Igloo ont proposé des formations adaptées.

Les ATP la Grande Sapinière et Saint-Jacques Activités y étaient présentes et ont collecté bon nombre de cv qui seront diffusés aux adhérents des deux associations.

 

Don du sang organisé par Saint-jacques activités

Don du sang 2017

Ce mardi 2 mai, sur le parking de la clinique Ambroise Paré au médipôle Gentilly (Saint-Jacques I), a eu lieu une collecte de sang organisée par l’EFS, ELSAN Polyclinique de Gentilly, Saint-Jacques Activités, avec le soutien des villes de Maxéville et de Nancy.

L’équipe de l’Etablissement français du sang, composée de cinq personnes dont un médecin, ainsi que Yannick NARBEY (ELSAN), Christine PERRY (Cohérence et performance) et Sylvia COLLIN (Alexis) étaient à pied d’oeuvre pour accueillir les donneurs au car de transfusion.

Des salariés d’entreprises, habitués à cet exercice, ont répondu présents ; il y avait même de nouveau donneur.

Différentes étapes sont indispensables avant de donner son sang, à savoir : une inscription pour le don nécessite une pièce d’identité, un questionnaire à remplir, une rencontre avec le médecin pour l’entretien pré-don. Vient ensuite le prélèvement du sang, d’un volume de moins de 500 ml qui dure entre 8 à 12 minutes, et, pour terminer, un accueil dans l’espace repos où une collation est offerte par Saint-jacques activités.

La durée totale du don varie entre 45 à 60 minutes. Cette année, il y eu 25 donneurs.

 

L’afterwork des créateurs chez Alexis (Saint-Jacques II)

 

afterwork

Ce mardi 25 avril, Christelle Terrien, directrice de Pacelor (Alexis), a accueilli 25 créateurs à l’espace détente du nouveau pôle entrepreneurial d’Alexis pour le premier afterwork organisé sur site par Nathalie Pierrel, consultante en événementiel.

Ils sont issus de la couveuse d’entreprises, un dispositif qui permet au candidat créateur de sécuriser son projet en apprenant le métier de créateur. Ils bénéficient d’un accompagnement personnalisé mais aussi de modules collectifs d’une centaine d’heures de formation (cf reportage). Le dispositif leur permet aussi de tester leur marché avant immatriculation et il offre une aide au développement, à la gestion financière et un appui juridique.

La couveuse accueille 1 500 porteurs de projets chaque année, une centaine se retrouve en couveuse. Le taux de pérennité à 3 ans est de 90 %, assure la directrice qui vient de créer le premier pôle entrepreneurial d’Alexis (bureaux individuels, espace de coworking et de détente, salles de réunion et de services adaptés).

 

Cegil Lorinfo, votre partenaire formation sur Saint-Jacques II

Installée sur Saint-Jacques II et à Metz Technopôle, Cegil Lorinfo dispose d’une expertise reconnue pour proposer son catalogue de formation en s’appuyant sur des partenaires de qualité. Un centre de formation est présent sur chacun de ses deux sites.

Agréée “organisme de formation” au niveau de la préfecture de la région Lorraine, Cegil Lorinfo est inscrit et référençable au datadock (base de données inter-OPCA et Opacif lancée en 2017 dont le but est de regrouper les preuves de l’application des 21 indicateurs qualité par les organismes de formation correspondant aux 6 critères fixés par le décret qualité de la formation).

Toutes les entreprises peuvent s’adresser à Cegil Lorinfo pour les domaines de formation suivants : Management, Développement Professionnel, Team building, Gestion d’Entreprises, CAO/DAO, PAO/PréAO, Informatique Technique, Bureautique, Langues, Impression 3D, Sécurité et Prévention au Travail (SST, EPI, Gestes et Postures…).

Dans des domaines tels que le Team Building, Cegil Lorinfo est le seul organisme sur la région Lorraine à proposer Lego Serious Play avec la formatrice Lego, Marie, certifiée Facilitateur Lego Serious Play par l’Ecole centrale de Paris.

Interlocutrice Mélanie : mvechambre@lorinfo.fr 03 83 95 44 44.

 

Adista lance son offre Oppidom

oppidom

Opérateur et hébergeur sur Saint-Jacque I, Adista vient d'obtenir l'agrément "Hébergeur de Données de Santé" lui permettant de stocker les données liées à la santé dans ses data centers.

L’agrément HDS autorise Adista à publier les applications de ses clients, contenant des données de santé à caractère personnel, sur les infrastructures de ses data centers.

Avec la multiplication des intervenants, et des données de santé à caractère personnel qui transitent via les réseaux, la sécurité doit être une priorité pour éliminer tout risque de perte, de fuite, et de corruption des informations de santé.

Pour pallier ces risques, Adista a créé une business Unit dédiée à la Santé, à l’origine du développement de l’offre Oppidom, réponse aux besoins en matière d’hébergement des Systèmes d’Information de Santé.

La valeur ajoutée d’Adista : opérateur et hébergeur.

Adista est l’un des très rares acteurs de la santé en France qui allie les métiers de l’infrastructure informatique, d’opérateur télécoms, et des services managés, avec la dimension Hébergeur de Données de Santé.

Pose de la première pierre du campus Lorrain

Campus

La pose de la première pierre du campus Lorrain de l'alternance sur le site Saint-Jacques a eu lieu jeudi 6 avril en présence de Christophe Choserot, maire de Maxéville, Valérie Debord, vice-présidente de la région Grand-Est, Christine Bertrand, présidente de Société Lorraine d’Habitat, Damien Sionneau, président d’Action Logement, Bruno Arcadipane, président Medef Grand-Est et aussi de Pierre Gattaz, président du MEDEF.

Le pôle formation Formation des industries Technologique de Lorraine forme 1.350 apprentis par an sur sept sites. Il forme aussi 2.500 salariés par an aux évolutions technologiques et permet à 600 demandeurs d’emploi de s’insérer. Le site de Maxéville vise un important développement lié aux besoins forts en recrutement des entreprises. La capacité d’accueil insuffisante du site et l’absence de solution d’hébergement à proximité sont un frein à son développement.

C’est pourquoi le projet de campus a vu le jour avec Action Logement et la Société Lorraine d'Habitat : il prévoit 6,2 millions d'euros pour le volet Hébergement et 9,75 millions d'euros pour le volet Formation.

Le plan de financement de ce futur campus des industries technologiques, a été finalisé suite à une réunion à la préfecture de Meurthe-et-Moselle entre le Pôle Formation des industries Technologiques de Lorraine, l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) de Meurthe-et-Moselle, le conseil régional Grand Est, la Métropole du Grand Nancy et l'Etat.

 

Pages