Message d'état

Fonctionne en mode maintenance.

Les formations innovantes du CFAI

Ils préparent les Olympiades des Métiers au niveau interrégional. Maxime et Benoît sont en BTS maintenance au Centre de formation des apprentis de l’industrie (CFAI) et pas peu fiers de leur choix. « On ne regrette pas. Le CFAI nous offre une solide formation et, en entreprise, on acquiert de l’expérience professionnelle et, en plus, nous sommes payés », lâchent les deux apprentis qui se prennent au jeu des Olympiades.

Benoît fait son apprentissage à l’hôpital Saint-Charles et Maxime, au sein de l’équipe maintenance d’Auchan ! Deux autres jeunes sont venus profiter des équipements pour préparer les épreuves européennes !

Samedi matin, le CFAI de Maxéville organisait ses portes ouvertes. Des ateliers modernes, des simulateurs aux salles de cours, les visiteurs ont pu découvrir les locaux et rencontrer les formateurs pour s’informer sur les différentes filières proposées : productique, électrotechnique, maintenance, études et conception, management de la production, chaudronnerie… (du CAP au BTS).

Armand Dehass, directeur de l’APC pour la formation continue, précise que les métiers de l’industrie ont changé. « Aujourd’hui, c’est un secteur qui recrute et qui offre de bons salaires aux jeunes avec des perspectives d’évolution allant jusqu’aux métiers d’ingénieurs. » Malheureusement, certains secteurs comme la chaudronnerie ou la productique manquent de candidats et souffrent d’un déficit d’image.

Le CFAI forme 250 à 300 apprentis nouveaux chaque année sur le site de Maxéville (1.400 sur l’ensemble de ses sites en Lorraine).

Christophe Rackay, adjoint au maire de Maxéville délégué à la vie économique, s’était déplacé pour rappeler l’excellent partenariat que la ville de Maxéville commence à développer avec le CFAI pour donner une chance aux jeunes Maxévillois de s’insérer dans la vie active.

Journée découverte, petits-déjeuners au mois de juin, partenariats avec l’école de coaching de l’ICN font partie de ces actions.

Rendez-vous pour les prochaines portes ouvertes le 23 avril 2016.

 

 
 

 

 

 

Sujets similaires

SharePrint imprime sa marque

Installée depuis novembre 2013 sur près de 7 000 m2 sur le site Saint-Jacques II de Maxéville, la société SharePrint, nouvel étendard fédérateur et nouveau nom de Colin Frères Imprimeurs depuis janvier dernier, va fêter en 2016 ses cinquante ans d'impression made in Lorraine. Un demi-siècle d'impression où le média papier a toujours été le fer de lance du développement de l'entreprise familiale. Un support adapté aujourd'hui aux évolutions sociétales et technologiques du moment. Valeur ajoutée : la diversification technologique avec un parc de machines offset et numériques de dernière génération, qui demeurent les piliers de la société pilotée par les deux frères Gilles et Philippe Colin.

Mercier-David fête ses 30 ans

mercier davidMercier-David, fabricant et poseur de menuiseries PVC à Saint-Jacques II à Maxéville, souffle ses trente bougies cette année.
L’entreprise de 100 salariés est positionnée sur le haut de gamme et revendique leur fidélité au métier d’origine de l’entreprise : la menuiserie artisanale.
Ce positionnement sur ce créneau se traduit par une attention obsessionnelle à la qualité de la quincaillerie et l’obtention des meilleures performances nationales sur leurs fenêtres en résistance au vent, et  en imperméabilité à l’air et à l’eau.
L’entreprise va d’ailleurs au-delà de la décennale pour garantir gratuitement 10 ans l’intégralité de ses produits, déplacement pièces et main d’oeuvre.