Des ambitions internationales au CFAI

CFAI MaxévilleSix jeunes mécatroniciens ambitieux profitent actuellement du savoir-faire des formateurs experts et des équipements du CFAI de Maxéville pour préparer les 43e olympiades des métiers.

Fraîchement médaillés à Strasbourg lors des épreuves nationales, ils souhaitent mesurer leur talent à l'international. Le binôme choisi pour représenter la France s'envolera pour Sao Paulo (Brésil) avec coaches et formateurs pour les world Skills du 5 au 6 août : près de 72 pays représentés, un millier de candidats. Laurent Stémart, formateur-expert au CFAI de Maxéville sait que le challenge sera autrement plus relevé là-bas.

"J'ai participé aux Olympiades de Calgary en 2009, Londres ensuite et Leipzig. Certains pays accordent de gros moyens à la préparation, ils s'entraînent plus d'un an. Certaines épreuves durent 6 heures. La compétition est relevée, au départ nous emmenions des Bac pro aujourd'hui ce sont plutôt des licenses ou des élèves ingénieurs". Laurent Stémart salue la performance du binôme de Midi-Pyrénées qui a remporté la médaille d'or à Strasbourg. "En janvier dernier, on a pu bénéficier grâce à notre région d'une préparation physique et mentale auprès d'instructeurs militaires et de l'encadrement du stade toulousain. Concentration, endurance, résistance au stress, rigueur technique sont autant de qualités qui nous ont permis de décrocher la victoire" confient Florent Aymard et Damien Le Grevellec, BTS ATI. 

Sont en lice également le binôme lorrain Fabien et Olivier Dannen mais aussi Thibault Boulier et Mathieu Pineau (Basse-Normandie). Eux préparent une licence, un master ou un dipl^^ome d'ingénieur. c'est la troisième fois que la Lorraine a des candidats. Le binôme sélectionné aura encore droit à un stage de préparation physique et mental à l'INSEP. pas de temps à perdre il faut préparer l'épreuve : assemblage d'une machine sur la base d'une documentation, résolution de problème de logique, rédaction d'un programme ou conception d'un circuit électrique..

"Pendant ces 4 jours de formation technique les jeunes ont bien travaillé. Il leur fallait tenir un programme de plus de 35 heures de travaux pratiques (programmation, montage, pratique professionnelle et optimisation des temps de cycles)", indiquent Laurent Stémmart et Didier Tourrel son assistant venu du CFAI de Toulouse.

"Pour mettre en oeuvre leurs compétences, les candidats ont dû monter et assembler un ensemble de stations compensant la série de stations MPS didactiques de la société Festo".Article de l'est

 

Sujets similaires

Inauguration bâtiment EDF

La pose de la première pierre a eu lieu le 21 janvier 2014 et la livraison du bâtiment a été réalisée en octobre 2014.

Le nouvel immeuble d'EDF a été inauguré le 23 avril 2015 dans la zone d'activités Saint-Jacques, à Maxéville (rue Albert-Einstein), en présence de Christophe Choserot, maire de Maxéville et vice-président de la Région Lorraine, de didier Guénin, délégué interrégional EDF Grand Est, et de Jacques Escaillas, délégué immobilier régional d'EDF pour le Grand Est.

Le bâtiment, offrant une surface de plus de 3.000 m2, regroupe, depuis décembre 2014, 180 salariés de la direction des services partagés (informatique, télécommunications, ressources humaines) et la division d'appui industriel à la production (DAIP) sur le Grand-Est, qui étaient auparavant en poste à Villers-lès-Nancy.

Une charte pour l'innovation

Lors du dernier petit déjeuner du Medef dans les locaux de la maison de l'entreprise, site Saint-Jacques, une cinquantaine de chef d'entreprises ont assisté à la signature de la charte entre le Medef 54 et C2IME, le commissariat d'investissement à l'innovation est à la mobilisation économique.

Les grands principes de ce partenariat : anticiper, détecter, accompagné, mobiliser les compétences.
Né en 2015, C2IME évalue et accélère les projets de création d'entreprise technologique innovantes.
Aujourd'hui, 26 entreprises ont bénéficié d'un accompagnement sur-mesure. C2IME intervient dans les projets de développement des PME PMI en Lorraine dans quatre secteurs : matériaux, énergie, procédés et numérique.