Message d'état

Fonctionne en mode maintenance.

Manifestations

COLLECTE 2018 D3E

Dans la cadre de son action en faveur de l’environnement et fort du succès de l’opération les années précédentes,

St Jacques Activités organise, en collaboration avec la société Paprec, une collecte D3E dédiées à ses adhérents.

La collecte sera organisée le 13 juin.

Pour cela, il conviendra de préparer la collecte selon les règles et le timing proposé par la société Paprec, c’est à ces conditions que la collecte sera gratuite.

Pour résumer :

les déchets devront être préparés prêt à être chargés, à 13h00, le 13 juin, à l’extérieur de l’entreprise ou dans son quai de chargement,
il reviendra à chaque adhérent de verser ses déchets dans des bacs métalliques mis à disposition par le chauffeur du camion de collecte,
si la quantité le permet, il faudra préparer les déchets sur des palettes, dans ce cas, le chauffeur se chargera de leur chargement au moyen d’un transpal,
dans tous les cas, les écrans, qui font l’objet d’un traitement spécial, devront être séparés du reste des déchets (palette à part).

Si votre entreprise est intéressée pour bénéficier de cette collecte, il faut retourner pour le 25 mai, dernier délai, un email intitulé « COLLECTE D3E » à :  

yannick.narbey@elsan.care

les informations suivantes

le nom du contact de l’entreprise et ses coordonnées mail et tel,
l’adresse exacte de l’entreprise où les déchets seront mis à disposition,
le volume en M3 d’écran et en m3 du reste des déchets,
si le volume permet de préparer des palettes, préciser le nb de palettes pour les écrans et le nb de palettes pour le reste des déchets D3E,
au cas ou vous aurez des copieurs, il faudra le préciser.

A l’issue de cette collecte, Paprec fournira un bon de destruction et de valorisation correspondant au M3 déclarés, garantissant la traçabilité et la destination des déchets.

Ps : Il sera important de respecter le volume prévisionnel, car cela correspond à de la place dans le camion. En cas de dépassement et de l’avancement de la tournée, le chauffeur pourra être amené à ne pas collecter le volume excédent ce qui aura été prévu

2017 Galette des rois

Mercredi 18 janvier 2017
 
L'association Saint-Jacques Activités a organisé sa traditionnelle galette des Rois en choisissant cette année le restaurant libre-service la K'antine, tenu par Jean-Claude WANEUKEM, situé au 132 rue André Bisiaux à Maxéville.
La présidente Marie-Josée DAVANZO a exprimé ses voeux auprès des adhérents présents en annonçant que l'association travaillait sur une nouvelle communication pour les adhérents et futurs adhérents ; une plaquette explicative fera son apparition prochainement.
Un projet de forum interentreprises est à l'étude afin de se connaître, de connaître les compétences de ses voisins, d'échanger et de communiquer.
Un projet avec la métropole, qui permettra une aide humaine dans les tâches de l'association, est en cours de finalisation.
Le projet de mutualiser un service de déneigement est en cours de développement.
Christophe CHOSEROT, maire de Maxéville, a pris la parole pour annoncer son soutien aux entreprises et donner quelques informations comme l'arrivée du groupe Saint-Christophe sur la zone entre Eurofins et Eccologia, le carrefour où se trouve le petit rond point qui devrait être revu, et la question du cheminement pour les piétons qui nécessite encore du travail.

 

L'apprentissage séduit les femmes

Mardi 8 mars, pour la Journée de la femme, le Centre de formation des apprentis de l’industrie organisait une table ronde sur la place des femmes dans l’industrie.

Cet après-midi d’échanges a débuté par une animation du Centre d’information sur le droit des femmes et des familles (CIDFF) présidé par Valérie Levy-Jurin avec des apprentis Bac Pro. Avec des mots simples, ils ont donné leur sentiment sur la réalité de l’égalité hommes-femmes dans la vie de tous les jours. Des jeunes femmes en formation industrielle CQPM technicien de qualité, en alternance à Saint-Gobain ou dans d’autres entreprises ont démontré que les mentalités évoluaient petit à petit et qu’elles s’étaient bien intégrées dans l’industrie. Un secteur qui, c’est le paradoxe, peine à trouver les profils qu’il recherche alors que le chômage est à un niveau inquiétant. Et ce malgré les débouchés, les bons salaires et les perspectives d’évolution dans les entreprises. Guillaume Bondant directeur du CFAI et Fanny Feller-Noris directrice générale du Pôle de Formation ont indiqué qu’avec les départs en retraite à anticiper il y aurait près de 100.000 emplois par an à satisfaire dans l’industrie en Lorraine !

Christophe Rachay, élu à Maxéville, a expliqué, en présence de Pierre-Yves Bouiffin, directeur départemental de la cohésion sociale, et d’Yvette Gartner, déléguée départementale au droit des femmes et à l’égalité, qu’un étroit partenariat existait avec le CFAI pour aider les demandeurs d’emploi.

Une présentation des métiers industriels en tension puis un échange avec des femmes d’un chantier d’insertion et une visite du centre de formation ont ponctué cette manifestation. Le CFAI organise ses portes ouvertes le samedi 19 mars, à bon entendeur car ce sont des métiers très qualifiés ouverts aux femmes.

Marie Argouarch, sous-préfète, a déclaré qu’il fallait dépasser les stéréotypes et changer les mentalités.

Si la féminisation est en marche dans les métiers de l’industrie, le centre de formation compte moins de 5 % de filles dans ses effectifs, la parité n’est pas pour demain.

APPRENTISSAGE ET MÉTIERS D'AVENIR AU CFAI

Beaucoup de visiteurs sur le site Saint-Jacques au centre de formation de apprentis de l'industrie pour découvrir l'établissement et ses formations ! « C'est un message fort que nous voulons passer en ouvrant nos huit sites en Lorraine », confiait Fanny Feller-Noris, directrice du CFAI, évidemment convaincue de l'intérêt d'une telle journée pour changer l'image de l'apprentissage. Un métier pour tous, des formations technologiques qui offrent de belles perspectives d'évolution tout au long de sa carrière, un choix d'avenir tels sont les slogans du CFAI.

Lequel forme des techniciens dans différents domaines : maintenance indistrielle, électrotechnique, usinage et productique, chaudronnerie et soudage, études et conception, management de la production, qualité-sécurité et environnement, logistique, e-learning, management et ressources humaines.

Pour les formateurs du CFAI l'apprentissage industriel c'est l'avenir : 80 % des apprentis trouvent un job dans les 6 mois de leur formation, 92 % des salariés sont en CDI et ils gagnent un bon salaire.

Le CFAI possède quatre partenariats avec des écoles d'ingénieurs. Et, samedi, outre la visite des ateliers modernes et très bien équipés, l'établissement a misé sur les outils de communication de l'IUMM montrant que dans de nombreux secteurs les industries technologiques regroupent des entreprises au coeur de l'innovation.

Les visiteurs ont pu tester des petites prouesses de technologie comme l'imprimante 3D ou s'offrir une petite expérience de réalité virtuelle grâce aux lunettes Techno-Ride.

Prochaines portes ouvertes en mars et en avril 2016.

 

 

Projet vidéo-protection mutualisée

Suite aux évènements malheureux de cet été  et particulièrement aux deux incendies d’origine criminelle sur Saint Jacques 2,

Je vous rappelle  que notre Association a pris plusieurs mesures d’urgence au bénéfice de toutes les entreprises des sites Saint Jacques I et Saint Jacques II.

L’objectif de notre association a été et reste de tout mettre en œuvre pour sécuriser au maximum nos entreprises.

A mon initiative une réunion « de crise » a été organisée le 21 juillet à 14h00.

A ma sollicitation du lundi 20 juillet, le Grand Nancy, la Municipalité de Maxéville, la Police Nationale, la Police Municipale et les membres du CA se sont rendus disponibles pour assister à cette réunion.

Je les remercie vivement pour leur réactivité et leur attention immédiate à nos soucis.

Il a été convenu et suivi d’effet :

  • un accroissement des rondes des polices municipale et nationale.
  • la diffusion d’une fiche « incident » et d’un mémento des contacts  à solliciter en cas de problème. Accompagnée de la police municipale, j’ai fait le tour de toutes les entreprises de Saint Jacques II pour inciter  chacun et chacune à prendre des précautions supplémentaires.
  • Les membres du conseil d’administration de notre association et moi-même avons pris la décision de missionner la société Pégase Sécurité pour la fourniture d’un second véhicule en faction toutes les nuits jusqu’au 31.08.2015.

       Ce véhicule a circulé  sans relâche sur nos deux sites entre 21h00 et 5h00

Le paiement de la facture d’un montant de 8900.00 euro a été pris en charge par notre association mais nous ne sommes bien entendu pas opposés à une participation volontaire des entreprises.

Que vous soyez adhérents à Saint Jacques Activités ou non, nous comptons sur votre soutien*

Il nous a semblé que dans l’urgence, il était important de minimiser les risques de vandalisme et d’incendies pour toutes les entreprises… il y a va de notre sécurité et de nos emplois !

Vous pouvez compter sur ma vigilance la plus dévouée.

Une charte pour l'innovation

Lors du dernier petit déjeuner du Medef dans les locaux de la maison de l'entreprise, site Saint-Jacques, une cinquantaine de chef d'entreprises ont assisté à la signature de la charte entre le Medef 54 et C2IME, le commissariat d'investissement à l'innovation est à la mobilisation économique.

Les grands principes de ce partenariat : anticiper, détecter, accompagné, mobiliser les compétences.
Né en 2015, C2IME évalue et accélère les projets de création d'entreprise technologique innovantes.
Aujourd'hui, 26 entreprises ont bénéficié d'un accompagnement sur-mesure. C2IME intervient dans les projets de développement des PME PMI en Lorraine dans quatre secteurs : matériaux, énergie, procédés et numérique.

Pages